Zones desservies: Essonne 91, Sud du 94, Ouest du 77.

Horaires : Lundi 8h - 19h, Mardi à Samedi 8h - 21h
  Tél : 06 48 18 89 39

Plagiocéphalie et Ostéopathie, mon bébé à la tête plate

La plagiocéphalie positionnelle, décrit un aplatissement du crâne, elle peut être visible à tout moment de la vie du nouveau-né.

La plagiocéphalie est le reflet d’une asymétrie crânienne, celle-ci influence la forme du visage, le positionnement des oreilles.

On la retrouve associée à une difficulté à tourner la tête d’un côté, avec un regard dans la même direction.

plagiocéphalie osteopathie

Plagiocéphalie, quelles peuvent être les causes?

Le crane des nouveaux nés est malléable, sa forme résulte de contraintes pendant la grossesse, l’accouchement ou lors des positionnements du quotidien.

La présence d’un torticolis, le couchage systématique sur le dos, l’utilisation de matériels inadaptés peuvent augmenter les déformations positionnelles du crâne.

Plagiocéphalie, quelle est la prévention?

La 1ère indication d’une plagiocéphalie positionnelle est d’identifier le coté aplati afin d’alterner les appuis et éviter toutes sur-sollicitations.

Si il tourne la tête préférentiellement d’un côté, il faut le stimulez pour l’attirer de l’autre côté.

Vous devez modifier les gestes du quotidien qui peuvent maintenir ce déséquilibre.

Exemples:

Modifier la position du bébé dans le lit ou du lit dans la pièce.

  • Si un jouet est positionné au-dessus du lit, modifier sa place afin de stimuler le regard de votre bébé du côté restreint.
  • Lorsque vous tenez votre bébé, faites en sorte qu’il regarde du côté restreint, idem quand vous jouez avec lui.

Plagiocéphalie et Ostéopathie:

Cette prise en charge doit être faite durant les premiers mois de vie.

Le nombre de séances dépend de l’âge du bébé, du type de déformation et de l’attention des parents.

Le traitement ostéopathique consiste en la libération des sutures crâniennes, la normalisation des os du crâne ainsi qu’un traitement ostéopathie globale.

Ce traitement permet au bébé de diminuer les tensions adaptatives, rendre la mobilité aux structures et ainsi à poursuivre son développement neuromoteur.

 

Pour Qui?