Zones desservies: Essonne 91, Sud du 94, Ouest du 77.

Horaires : Lundi 8h - 19h, Mardi à Samedi 8h - 21h
  Tél : 06 48 18 89 39

Dormir, quelle position adopter contre vos maux du quotidien?

Les maux de dos handicapent souvent la qualité du sommeil, mais à l’inverse on sous-estime souvent l’impact de la position pour dormir sur les maux du quotidien.

Beaucoup de patients se demandent quelle est la bonne position à adopter pour dormir?

Le sommeil représente environ le tiers d’une vie, il est important que celui-ci soit de qualité.

 Les facteurs pouvant entraîner des douleurs au réveil:

  • adoption d’une posture de sommeil inappropriée;
  • utilisation d’un matelas inadéquat;
  • utilisation d’un oreiller inadéquat;

Une bonne position permet au corps de bien récupérer, c’est un facteur essentiel pour une bonne santé physique, intellectuelle et émotionnelle.

Ainsi certaines positions peuvent imposer un stress ou une contrainte inutile aux articulations et aux tissus environnants, celles-ci risquent de mener à des maux de dos, des troubles dégénératifs de la colonne vertébrale ou à d’autres malaises gênants (maux).

Voici le descriptif idéal des 3 principales positions pour dormir:

Dormir sur le dos:


dormir sur le dos  dormir sur le dos 2

Fait partie des bonnes positions pour dormir.

En cas de douleurs lombaires, utiliser un coussin sous vos genoux cela diminuera votre lordose lombaire (cambrure) ainsi que les tensions au bas du dos.

Ne croisez pas vos jambes, par exemple au niveau des chevilles ou des genoux, cela accroît la pression sur le bassin.

Évitez de prendre un oreiller très épais ou plusieurs oreillers, cela peut provoquer des douleurs aux épaules et aux cervicales. (Notion d’alignement de la colonne vertébrale)

Cette position réduit les risques de reflux acide, de régurgitation et de hoquet, néanmoins elle peut engendrer ou augmenter les ronflements ou l’apnée du sommeil.

Dormir sur le côté:

dormir sur le coté

Fait partie des bonnes positions pour dormir.

C’est une position plutôt neutre, elle réduit la pression imposée au système musculo-squelettique

(Au niveau de la colonne vertébrale et du bassin).

Il faut que la tête soit bien supportée et qu’elle respecte l’alignement avec la colonne vertébrale.

(Notion d’alignement de la colonne vertébrale)

Les genoux peuvent être fléchit pour maintenir une position neutre, il faut respecter un angle ne dépassant pas 90° de flexion et veiller à la bonne superposition des jambes, une jambe plus haute que l’autre engendrerait des pressions sur le bassin.

Pour plus de confort disposez un coussin entre vos genoux cela permet d’éviter des tensions et  une torsion de la colonne lombaire.

Concernant vos bras  évitez de les positionner sous votre oreiller avec les coudes au-dessus de la ligne des épaules.

Dormir sur le ventre:

dormir sur le ventre

Cette position est la plus néfaste.

Dormir sur le ventre avec le visage tourné sur le côté. La rotation impose au cou une surcharge des articulations cervicales et thoraciques et provoque un stress et un étirement excessifs.

À long terme, elle peut entraîner des douleurs entre les omoplates, à la nuque et induire des maux de tête. Elle peut aussi accroître le risque de fourmillementsd’engourdissements dans les extrémités des membres.

Dormir sur le ventre crée également des tensions sur la région lombaire, par le relâchement de la sangle abdominale et l’augmentation de la lordose lombaire (cambrure) qu’elle engendre.

La meilleure façon de dormir est celle où votre corps subit le moins de tensions. Cette position permettra notamment à vos disques intervertébraux (les amortisseurs de votre colonne vertébrale) de pouvoir se régénérer en eau et ainsi augmenter leur durée de vie.

 

Intérêt principal:

C’est une prise de conscience de votre positionnement et la mise en avant  d’une éventuelle  relation entre maux du quotidien et posture nocturne.
La règle d’or est le respect de l’alignement de votre colonne vertébrale.
Il faut trouver un compromis permettant l’endormissement et une bonne nuit de sommeil, tout en respectant son corps.
Grace  à ces conseils vous pourrez corriger votre posture, atténuer l’intensité et la fréquence de vos maux de dos.
L’Ostéopathie interviendra pour limiter les enraidissements et ré-harmonisera les différentes amplitudes articulaires, qui sont mises à mal  par nos différentes postures du quotidien.